OUYAPACOURS

Publié le par FCPE Collège POMPIDOU

jeudi 9 décembre 2010
par Sylvie Fromentelle
popularité : 8%

Selon un rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale, chaque enfant perd une année de scolarité lorsque l’on fait la somme de toutes les heures de cours non assurées faute de remplacement des enseignants !

Depuis un an, la FCPE a mis en place un site internet : http://www.fcpe.asso.fr/ouyapacours/ Il s’agit de référencer sur cette page, un maximum d’heures de cours qui ne se seraient pas assurées et d’éditer périodiquement la "Liste de Carence" auprès des institutions et des médias.

Vous pouvez remplir 4 formulaires
- * Ouvrir un dossier de carence

Ce formulaire est à utiliser pour signaler tout problème d’affectation non encore résolu, ou absence non encore remplacée.

  • Fermer un dossier de carence Ce formulaire est à utiliser pour refermer un dossier de carence ouvert avec le bouton à gauche de celui-ci. A n’utiliser qu’une fois la carence résolue. Une fois le dossier de carence fermé, n’oubliez pas de déclarer les jours d’enseignements perdus en utilisant le bouton ci-dessous.
  • Déclarer quelques heures

Ce formulaire est à utiliser pour signaler des heures d’enseignements perdues par les élèves, mais dont la situation est revenue à la normale.

  • Déclarer plusieurs jours

Ce formulaire est à utiliser pour signaler plusieurs jours d’enseignements perdus par les élèves, mais dont la situation est revenue à la normale.

Chaque enfant doit pouvoir bénéficier de la continuité du service public d’éducation mais force est de constater la défaillance de l’Education nationale.

Il s’agit de démontrer que la suppression des postes d’enseignants remplaçants, à l’Ecole primaire ou dans le secondaire, nuit aux élèves et à leurs résultats scolaires et au principe de continuité du service public.

Plus vous serez nombreux à mettre des informations sur ce site, plus notre action et le site OUYAPACOURS seront crédibles et légitimes.

Publié dans Articles de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article